North Island

18 janvier, Auckland

Auckland (2)La Nouvelle Zélande… Enfin. Depuis le temps qu’on en rêvait… La trilogie du Seigneur des Anneaux, c’est elle qui a animé nos quelques 20 heures de vol depuis le départ.

Nous voilà donc fraichement débarqué à Auckland. On a pris un taxi jusqu’à notre auberge de jeunesse. Et nous voilà dans notre petit dortoir où trainent les chaussures, les chaussettes et les guides de voyages du monde entier. Nous n’avons pas beaucoup de temps, il nous faut nous hâter car le pays est grand et nous n’avons qu’un mois ici.

C’est donc bien simple, nous sommes arrivés ce matin et nous devons repartir demain matin ! Entre temps il faut louer une voiture et visiter la ville. Le décalage horaire, la fatigue et les nerfs qui lâchent ce sera pour plus tard.

Auckland (10)La location de voiture… Toute une histoire… On a envoyé des mails à plusieurs loueurs mais étant donné qu’on souhaite partir demain faut accélérer le tempo. Pas le choix. Va falloir appeler… Evidemment ça n’est certainement pas Seb qui s’y colle. La dernière fois que j’ai parlé anglais ça remonte à… Je sais pas moi… Heu… Le lycée ? D’autant que c’est le début du voyage, on n’a pas de repère, pas d’habitude, et certainement pas de déclic concernant l’anglais…

Qu’à cela ne tienne, de toute façon on n’a pas le choix, et c’est mieux comme ça parce que sinon je ne me serais lancée.

Plusieurs coups de fil, des comparaisons, des calculs… Finalement le rendez-vous est pris, nous irons chercher demain notre petite Titine !

Si jamais vous lisez ces lignes et que vous souhaitez faire un petit séjour par là-bas. Ne faites pas la même erreur que nous. La plupart des loueurs de voiture se situent à côté de l’aéroport. Donc pour vous évitez 1 aller-retour aéroport-auberge/auberge-aéroport, réservez votre voiture en avance et récupérez là directement !

Ensuite, appeler et réserver un taxi… 2ème défi de la journée… Mais bien plus facile que le premier…

On va visiter maintenant parce que toutes ces émotions… Auckland, nous voilà !

La province d’Auckland a été la plus peuplée par les Maoris avant l’arrivée des Européens. La ville a été fondée après le traité de Waitangi (vous devez déjà savoir ce que c’est qu’ça, puisque vous avez lu avec attention la page Nouvelle-Zélande… Et si ce n’est pas le cas… Qu’est ce que vous attendez ?!!!)

Aujourd’hui c’est la plus grande ville du pays et pourtant ce n’est pas la capitale puisque elle a cédé sa place en 1925 à Wellington. En revanche, si Auckland n’est pas la capitale politique c’est bel et bien la capitale économique du pays.

Il y fait bon vivre par ici, on y a chaud et la ville est souvent ensoleillée. Auckland est aussi une ville d’eau puisqu’elle est bordée par la mer de Tasman et l’océan Pacifique. La Marina est d’ailleurs superbe.

Pour nous c’est à Auckland que le voyage à commencé. Et c’est là-bas qu’on s’est demandé « bon et maintenant, par quoi on commence ? »

Auckland (4)Par la Sky Tower évidemment ! Notre auberge était juste à côté, c’était facile… On est donc allé jeté un œil à la si fameuse sky tower haute de 328 m et de laquelle on peut jeter dans le vide… Evidemment on n’a pas sauté, mais c’était quand même sympa de les voir tomber dans le vide. C’est bien aussi de vivre à travers autrui parfois… Ca suffit amplement ! Alors on est resté là un petit moment a poussé des « hoooooooo » et des « hennnnnnnn » à chaque fois que quelqu’un sautait.

On est aussi allé se balader un peu je sais pas trop où, dans des parcs, dans des grandes rues commerçantes… On s’est acheté un peu de pâtes, un peu de sauce tomates, on a halluciné sur les prix (et ça n’était que le début) et on est rentré à l’auberge, crevés que nous étions !

19 Janvier, sur la route pour Russel

On était réveillé de bonne heure parce qu’on était surexcité à l’idée du voyage qui nous attendait et aussi parce que bah mine de rien on était dans un dortoir… Et on ne dort pas bien dans les dortoirs !

On a récupéré la voiture ce matin. C’était très très drôle. D’abord c’était une automatique, ensuite on roule à gauche… Seb était tout mal à l’aise les premières minutes… Et puis après c’est venu tout seul, petit à petit… Mais j’ai quand même crié sur tout le trajet « attention ! », « le fossé ! » « ahhhhhhh ! »… Et en plus il refuse de me donner le volant… Sous pretexte que… bah je sais pas trop en fait… Va falloir que j’organise une grève de la faim ou une révolte dans la violence. Au choix. Je sais pas trop encore.

Cable Bay (2)Quoi qu’il en soit on a roulé jusqu’à ce qu’on trouve un petit coin sympa pour manger un bout. On s’est arrêté à Cable Bay.
La plage, le sable, la pelouse, du soleil… Et puis plein de Maoris, tous à pique-niquer et à faire des jeux en famille. Beaucoup de joie et de bonne humeur et surtout de très bonnes odeurs de saucisses qui cuisent au barbuc…

On a traversé la campagne encore et encore en direction Paihia. Et puis on s’est perdu. Ca devait bien arriver. On s’est retrouvé à Russel, petite ville littorale. Pour aller à Russel il aurait fallu refaire 50 kms dans l’autre sens. En fait à vol d’oiseau entre Phahia et Russel y a que quelques kilomètres mais ce qu’on avait pas vu, c’est qu’entre les deux, y avait de l’eau… Tant pis ! On passera la nuit là ! Dans notre voiture ! Elle est faite pour ça non ? C’est donc à Russel que nous passerons notre première nuit en « camping sauvage ». Ce type de camping était autorisé autrefois, il ne l’est plus maintenant. On se trouve un petit coin caché, et on s’installe, on sort la table, les chaise, le réchaud, la vaisselle et on se cuisine nos premières nooddles (pour les non initiés, des pâtes désydratées… Hummmm…) On stresse un peu de se faire réveiller par la police, on a du mal à trouver notre place dans cette petite voiture mais on s’endort finalement !

Bay of Plenty
Rotorua et Lake Okareka

Les amis !!! Voici d’autres photos de l’ile du nord avec la péninsule du Coromandel, la région du lac Rotorua et du lac Taupo et le parc national de Tongariro où nous avons pu randonner dans le lieu du tournage des scènes de bataille du « seigneur de anneaux »…

Publicités

Une réflexion sur “North Island

  1. Coucou à vous 2. J’espère que vous allez bien et que Morgane s’est remis de sa petite alergie. Les paysages ont l’air manifique et pis cette mer bleue turquoise fait rever. Quand je vous écris ce petit message, nous on est plongé dans le brouillard et la grisaille. Bisous à vous 2.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s