Siem Reap

Alors Siem Reap évidemment c’est Angkor mais avant tout, pour nous c’est ça !

LA PISCINE !!!!

piscine
Si donc vous avez quelques reproches à faire considérant notre absence et notre silence de ces derniers jours c’est à elle qu’il faut s’en prendre, pas à nous ! Les choses maintenant clarifiées je peux commencer à vous raconter ces quelques jours !

13, 14, 15, 16, 17, 18 avril, Siem Reap, Angkor et la piscine

Une fois qu’on a goûté à la piscine et à ce petit air de vacances qui lui est associé, c’est comme une drogue, on ne peut plus s’en défaire ! C’est donc les pieds dans l’eau et la tête dans les nuages (bon en vrai il n’y avait pas de nuages mais c’est pour la beauté du verbe…) que nous avons passé cette petite semaine.

IMAG0435Notre chemin a croisé celui de Aurélie et Johann et leurs p’tits Loups N. et C., une très belle famille en plein voyage autour du monde, celui de Bruno et Julien, deux énergumènes Marseillais amoureux de leur ville, du Ricard, des filles et de la vie, et enfin Laura et Guenola qui nous auront bien fait marrer.

Ce serait faire grand outrage de ne pas citer notre compagnon le plus fidèle ces jours-ci, le RICE COOKER !!!
Merci Aurélie d’avoir donné un petit goût de France à ce passage à Siem Reap !

Pour les non initiés je m’explique ! Le Rice Cooker c’est une telle institution qu’il mérite 2 majuscules ! Il s’agit d’un petit robot qu’on remplit à loisir de légumes, viandes, pâtes, riz… Et puis, bah… A table !!!
Pour vous qui n’avez pas été arrachés à notre très chère culture culinaire vous ne pouvez pas comprendre à quel point c’est bon des pâtes jambon beurre…

C’est donc autour de ce fameux Rice Cooker, de quelques bouteilles de vin rouge, et d’un peu de musique que nous nous sommes retrouvés midi et soir pendant une semaine. ‘Y avait comme un air de colonies de vacances… C’était beau, c’était bon, c’était chouette !

A tel point qu’on a attendu les deux derniers jours pour se dire « Bon p’tet qu’il va falloir se motiver pour aller visiter les temples d’Angkor hein… » Nan mais faut nous comprendre aussi, la piscine, les marchés de nuit, les balades en tuk tuk, tout ça c’est time consuming… (Steph, elle est pour toi celle là !)

Les temples d’ Angkor se situent à quelques kms de la ville de Siem Reap et à quelques kms du lac de Tonlé Sap, l’un des plus grand de la région. La ville est traversée du nord au sud par une rivière ce qui en fait une ville d’eau très charmante. C’est aussi le pied à terre des visteurs d’Angkor car on ne peut loger vers les temples.

La ville a connu un grand boum touristique avec l’arrivée en masse des touristes asiatiques, les temples voient passer plus de 2 millions de touristes par an ! Mais la ville reste plus tranquille que la capitale, quoi que !

Nous avons fêté le Nouvel An là-bas et ça n’avait rien de tranquille…
Ici, le Nouvel an dure 3 jours, il commence le 13 ou 14 avril selon l’horoscope antique. Nous avons donc fêté l’année 2556 ! Et en plus de fêter la nouvelle année, les Cambodgiens fêtent aussi la fin de la saison sèche.

Au détour d’une rue on a croisé Alex, que nous avions rencontré au Vietnam deux mois plus tôt. Jolie rencontre pour fêter le Nouvel An ! On a dansé toute la soirée, d’abord avec les Cambodgiens, autour d’une table. Oui parce que les Cambodgiens dansent autour d’une table ronde sur laquelle est entreposé un vase de fleurs. Ils tournent autour toute la soirée et bougent les bras. Ce joyeux tournicoti-tournicota donne quelques chose de très prude et très coincé. Pour l’occasion on a eu le droit à des mangues-sel-piment à volonté ! On a tourné, tourné, tourné encore et encore. Et on a eu le tournis. Forcément. On s’en est alors allé à la recherche de nouvelles danses qui tourneraient un peu moins. On s’est retrouvé dans la rue la plus touristique de Siem Reap. On a complètement halluciné. La rue, coincée entre quelques bars, ne ressemblait pas à une rue mais plutôt à une Rave Party (jamais fait mais j’imagine que ça doit ressembler à ça…) ou à la Full Moon Party (ah ça on a fait par contre !). Des centaines de personnes (des touristes, pas des Cambodgiens) qui s’abreuvent, qui dansent, qui hurlent, qui fêtent une nouvelle année qui n’est pas la notre…

Pour l’occasion, les offrandes des Cambodgiens à Buddha sont impressionnantes. Nourritures, fleurs, boissons, parfums… Et à la fin du Nouvel An, ils jettent tout… On aurait bien volé quelques mangues mais bon…

IMAG0401Ah oui tiens, ça me fait penser…

Avant que ne commencent mes palabres sur Angkor faut quand même qu’on vous parle de La Crêperie… Les meilleures crêpes à ce jour jamais dégustées… Sans offense aucune à mes amis les Bretons… Et y avait même du Cidre !

Je suis sûre qu’à travers ces quelques paragraphes vous aurez su apercevoir à quel point notre gourmandise ne nous a pas quitté !

Mais laissons nos papilles de côtés quelques instants parce que le Cambodge sans Angkor, c’est comme un gâteau au chocolat sans chocolat !

Bref ! Cessons les incartades ! Les temples !!!!!!!!!!!!

Vous les trouverez page Angkor (toujours sur la page Cambodge hein, faut laisser le temps aux onglets d’apparaitre… Petite explication pour mes pas doués adorés…)

Ah non dernière chose !

Avec un peu de recul et d’analyse de nos photos on se dit que p’tet si Seb a chopé son infection à Siem Reap… Bah… c’est pas pour rien…

Allez, cette fois-ci, j’vous jure, c’est la bonne !

A ciao bonsoir !

Rendez-vous à Angkor !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s