La pire escroquerie après Frank Abagnale Jr

CIMG1647Il pleut…

Evidemment, me direz-vous, c’est la mousson. N’empêche que du coup j’ai le temps de vous raconter enfin la fabuleuse et brillante arnaque dont Seb et moi avons été les victimes il y a peu à Bangkok.

On s’est senti tellement con, tellement faible et tellement pigeon qu’au début on a voulu garder cette histoire pour nous. C’est qu’elle est loin de nous mettre en valeur. Rien que de mettre cette histoire par écrit j’ai mon palpitant qui s’excite, la boule dans le ventre et les poings qui me démangent. Je suis d’un naturel assez pacifique mais se faire prendre pour des cons à se point là… Je vous jure que même Ghandi se convertirait en Ben Laden.

Je ne sais pas trop comment vous raconter tout ça, ni par où commencer. De toute façon vous savez déjà la fin, nous sommes des pigeons !

Imaginez la scène. Bangkok, 40 degrés, deux touristes, nous évidemment (pas Micheline et Robert de Lozère). On est perdu. Seb tourne la carte dans tous les sens, je m’impatiente. (Non, moi je ne lis pas les cartes, mon rôle c’est juste de m’impatienter quand Seb travaille.) Bref, vous aurez reconnu en nous la cible parfaite, le pauvre petit oiseau blessé face au terrible et affamé félin.

X nous aborde (j’ai oublié son nom), la quarantaine, Thaïlandais à l’anglais impeccable, gentil, avenant, souriant et même un peu taquin. Il se moque de l’accent de Seb. On est tout de suite sous le charme. Il nous aide à nous repérer, et puis nous explique qu’aujourd’hui est un jour particulier. C’est en effet l’anniversaire du roi et pour l’occasion, de nombreux temples habituellement fermés aux touristes ouvrent leur porte. Il ajoute que pour les chauffeurs de tuk tuk le gasoil est à moitié prix et que du coup leurs tarifs sont aussi à moitié prix…
On est vraiment chanceux hein ?! Enfin c’est ce qu’on pense à ce moment là… (En vérité ‘y a pas de jours spécial, jamais ! Si on vous aborde en prétextant « special day » fuyez !)

La bête vient de lancer son piège, et nous, nous venons de tomber dedans…

Alors on part à la conquête des temples sacrés ouverts « juste pour nous ». On est léger, souriant et heureux. On se dit que la Thaïlande est vraiment un chouette pays et que les Thaïlandais, rhooo les Thaïlandais ils sont vraiment sympa quand même…

On visite des temples vides, il n’y a aucun touriste et très peu de fidèles. Certainement pour que les rabatteurs puissent agir en toute quiétude. Mais on ne se pose aucune question, on n’est pas méfiant, plutôt euphorique et impatient de la journée qui s’annonce.

CIMG0119A un moment on est alpagué par un autre Thaïlandais, encore une fois à l’anglais parfait. Il nous emmène dans les sous sols d’un temple et nous parle, nous parle, nous parle. Il évoque sa femme, décédée, son travail, ses enfants, ses voyages, il gribouille des trucs sur notre carte, des endroits où il faut qu’on aille… Il nous met en confiance
L’air de rien il aborde une grande bijouterie, et l’affaire absolument DINGUE qu’il y a faite. En gros il achète des bijoux ici, des pierres précieuses et les revend deux fois le prix en Europe. On n’est pas spécialement intéressé mais par politesse on l’écoute. Et pendant encore 15 minutes il vante les pierres précieuses thaïlandaises. Histoire de crédibiliser un peu son histoire il nous parle des restrictions qui sont faites aux étrangers dans la bijouterie…
Il nous hypnotise, on ne voit pas encore le piège qui s’étend et qui s’étend…

Puis il nous emmène dans une petite salle adjointe au temple et nous demande de faire 3 vœux et de taper sur le gong, je nous revois encore, fier et heureux, faire nos vœux et frapper le gong avec l’impression de faire un truc vraiment incroyable, réservé aux locaux… Il nous quitte…

En réalité, il ne nous a pas seulement quitté, il nous a seulement laissé aux bons soins du troisième crocodile.
Un homme apparait de nulle part et entame la discussion. Avec du recul, on se dit qu’en l’espace d’une heure se faire aborder par 3 personnes juste pour le plaisir d’échanger, ce n’est pas possible. Mais ça, c’est avec du recul, quand on sait qu’on s’est fait piéger… Sur le coup on trouve juste que la Thaïlande est un pays merveilleux…

CIMG0118Voilà, il pleut.Donc lui le 3ème méchant (ici on est assez binaire, y a les bons et les méchants…), il regarde notre carte et prend un air étonné… Il nous demande qui a écrit ces initiales, TDDC et si on sait ce que c’est. On lui répond vaguement qu’il s’agit d’une bijouterie qui nous a été conseillée par un homme que nous venons de croiser. Et là deuxième couche… Soit disant des affaires en or, blablabla…

Nous rejoignons notre chauffeur qui nous fait faire une dernière étape, à l’entrée un homme nous interdit de pénétrer dans le temple sous prétexte qu’il y a une cérémonie particulière. (En réalité je pense que c’était surtout pour qu’on ne perde pas trop de temps et qu’on rejoigne notre chauffeur…) Mais qu’importe, on croise plusieurs moines et l’un deux nous invite à entrer, à l’intérieur ils sont en pleine séance de méditation. Absolument génial, pour le coup, une vraie expérience. On reste là-bas peut être une heure et apprenons à méditer… (Oui je me doute qu’il faut plus d’une heure pour apprendre à méditer, passons…)

On ressort enfin et notre chauffeur de tuk tuk nous demande à aller aux toilettes. On trouve ça étrange mais que pouvons nous dire ? En réalité il ne va pas aux toilettes, il nous laisse dans les mains du 4ème crocodile… Un Français ! Un Breton même, de Saint Brieuc ! Pâtissier en vacances il me semble, il fréquente Bangkok depuis des années, il nous parle des bons plans en ville et là où il est très fort c’est que justement, il n’évoque pas la bijouterie ! On papote pendant un moment, ça fait si longtemps qu’on n’a pas parlé français… Quand je lui parle de la bijouterie, il parait surpris. Les Thaïlandais n’ont pas pour habitude d’évoquer cette bijouterie, c’est leur secret, leur trésor, qu’ils ne souhaitent visiblement pas partager…

Et voilà, maintenant, moi je veux un bijou. Pas pour le revendre, mais pour avoir une petite pierre précieuse à mon annulaire…

CIMG1653(C’est pas cette bague mais c’est pour agrémenter l’article…) Alors on demande à notre chauffeur de nous conduire là-bas, à la S.N.P Jewlery. L’endroit est luxueux, des dizaines de vendeurs. Une bague me fait de l’œil, elle m’appelle et crie mon nom… Comme je doute, la vendeuse me rassure et me parle du certificat d’authenticité. Mais je ne suis pas dupe, un certificat d’authenticité, moi aussi je peux en faire un. Alors elle me dit « Madame, honnêtement, vous croyez, qu’on pourrait se permettre de tout perdre, regardez autour de vous, un seul scandale et nous devrions fermer… »

Et hop, la bague est à mon doigt. 250 €.

Elle est trop belle et je suis trop contente.

Le piège se referme.

Le lendemain, je traine sur internet et je tape sur google S.N.P Jewlery. C’est tout anglais, je comprends pas bien… Je sors mon dico.

Oh putain… Pardon mais vraiment ohhh putain… Mon cœur s’emballe, mes doigts se mettent à trembler. Arnaque et fausses pierres précieuses. De partout, sur tous les forums…

CIMG0123(C’est là, n’y allez pas !!!) Alors c’est pas tant pour le montant de la bague parce que je lis que certaines personnes ont laissé là-bas plusieurs milliers d’euros… Mais c’est pour s’être laissé avoir comme ça. Je suis énervée, contre eux, contre nous. Je repense à tous ces crocodiles, au Français… Et je revois cette magnifique machine, la façon dont elle s’est mise en place, la façon dont on s’est fait avoir… Tout prend son sens

Avec Seb on se marre, on n’arrive pas à se retenir, c’est nerveux, mais ça ne nous soulage pas pour un sous. Certains ont contacté les ambassades, la police touristique mais ils n’ont jamais récupéré leur argent. Une personne a réussi mais elle a mis plusieurs mois… Notre avion est dans deux jours.

Je montre la carte à nos aubergistes, ils sont gênés, feignent de ne pas connaître…

J’hésite. Ne rien faire, profiter de ma belle mais fausse bague et ne pas me gâcher la fin des vacances. Ou alors tenter de récupérer mon honneur perdu, mais perdre ce qu’il nous reste de temps à Bangkok…

Puis je repense à toi Lisa… Et à cette fois où tu as dit « kz kjfhrev kzjvkerbv zkvekvb » (je peux pas le dire c’est trop dur… ) Et à cette fois, où tout a changé. Sachez qu’en gros depuis ce jour là, personne, PERSONNE ne me marche et ne me marchera dessus… (Oui je m’emballe…)

Je suis gonflée à bloc, chargée à l’adrénaline, indestructible. Je demande à voir un responsable. La responsable qui arrive sent le scandale qui approche. Elle nous emmène dans une petite pièce à l’écart et nous installe à son bureau. Bizarrement mon anglais n’a jamais été aussi bon, je ne parle pas, ma bouche le fait toute seule.
Je lui tends la bague et lui dis que je souhaite être remboursée. Elle s’étonne et fait mine de ne pas comprendre. Ma bouche s’emballe.

« Ecoutez, vous savez pertinemment pourquoi je suis là, récupérez votre bague et rendez-moi mon argent. Maintenant vous pouvez décider de faire trainer les choses mais sachez que je ne repartirai pas sans mon argent… » J’avais l’impression d’être une James Bond girl…

Ca a duré peut être 20 minutes… 20 minutes pendant lesquelles mon palpitant n’est pas redescendu.
J’ai perdu 5 ans de vie c’est sur. Mais j’ai récupéré mon honneur…

J’ai signé des papiers et 10 jours après, je recevais sur mon compte en banque les 100 % de la somme dépensée la veille.

Lisa, cette victoire, elle est pour toi.

Publicités

8 réflexions sur “La pire escroquerie après Frank Abagnale Jr

  1. Bravo Morgane, tu es une vraie guerrière pour retourner l’arnaque en victoire.
    N’y a t’il pas un coté Guettet qui ressort?
    Tout va bien. Bisous
    Philippe F-M

  2. Nous aussi nous avons été abordé par un sympathique crocodile à Bangkok, mais il nous a un peu forcer la main pour monter dans un tuk tuk et donc on s’est barré vite fait… On l’a échappé belle à ce que je vois 🙂 Félicitations pour ce combat de gagné !

  3. Je suis si fière 🙂
    Bravo d’avoir repris le dessus, de t’être imposée !
    Bye bye le pigeon ! Bonjour la colombe, le toucan, l’aigle (enfin tu vois, un oiseau qui a du caractère et du panache, quoi) !

  4. Ma Mo… c’est ça pour moi le meilleur de cette histoire (bon pas le plus drôle hein ;-), le fait que tu prennes ton courage à deux mains et que tu fasses valoir tes droits… je suis trop fière de toi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s